C'est bientôt Nuit Blanche ! par mairiedeparis

Nuit Blanche 2015, un très bon cru !

Hier, nous avons eu la chance de découvrir certaines œuvres de la Nuit Blanche en avant-première. Portée par le thème « Atmosphère… ? Atmosphère ! » et véritable écho de la COP21 qui se tiendra à Paris à la fin de l’année, les œuvres présentées sont magistrales et interrogent sur notre futur.

Les 4 parcours se situent rive droite (youpi !) et nous emmènent découvrir des lieux méconnus ou en pleine mutation (comme notre cher quartier Clichy-Batignolles).

Nuit blanche 2015 frélie

 

Aujourd’hui on partage donc avec vous nos impressions et conseils pour que vous puissiez profiter au mieux de cet événement :

 

PARCOURS NORD-OUEST :

La Nuit des abeilles – Erik Samakh
Parc Monceau / 19h00 – 07h00

Une installation qui nous fait voyager hors de la Capitale et de ses nuages gris. Bienvenue dans le Sud de la France avec ses cigales, grillons, crapaud et abeilles. C’est Erik Samakh, chasseur de sons, qui nous présente cette œuvre nous permettant de prendre conscience de l’importance de chaque espèce dans l’écosystème. Là, l’œuvre relève davantage de la balade que de la prestation, puisque la performance est uniquement sonore. Une promenade nocturne à Monceau, c’est toujours sympa surtout quand on l’impression d’être dans le sud (la chaleur en moins).

Nuit blanche 2015 frélie

 

Waterlicht – Daan Roosegaarde
Parc Martin L. King / 20h00 – 07h00

Pour nous, c’est l’œuvre qu’il ne faut pas rater (et qui en plus a la capacité pour accueillir un grand nombre de personnes). Nous voilà submergés par des vagues bleus. Submergés et totalement captivés. Cette installation de Daan Roosegarde nous parait hors du temps, nos perceptions sont troublées par ce jeu de lumière et de fumée. La présence de point d’eau, donne une dimension totalement surréaliste du lieu, ne sachant plus si nous sommes en dessous de l’eau ou au dessus. Pour les amateurs de photos, vous pouvez y aller, vous aller vous faire trèèèèès plaisir.

Nuit blanche 2015 frélie

 

Spider Projection V.2 – Friedrich van Schoor & Tarek Mawad
Parc Martin L. King / 20h00 – 07h00

Prenez un peu de hauteur et dirigez vous vers la passerelle séparant les deux jardins. La maison suspendue est un refuge pas comme les autres, celui d’une araignée. N’étant pas trop fan de la petite bête, on la laisse déguster quelques sauterelles, et on vous conseille le point de vue en hauteur pour admirer le jardin et ses vagues.

Nuit blanche 2015 frélie

 

Nuage – Stéphane Ricordel
Petite ceinture (accès unique au croisement de la rue Belliard et de la villa Belliard) / 19h00-07h00

Habituellement fermée au public, l’ouverture de la petite ceinture suscite un grand enthousiasme. À n’en point douter surtout au vu de la prestation imaginée par Stéphane Ricordel. Il faudra ne pas avoir peur et s’attendre à voir un homme sauté dans un nuage (rien de moins). Un saut dans un univers poétique charmant et aussi impressionnant. Une performance qui nous rappelle, la version de Partly Cloudy et son explication météorologique attachante. Laissez l’acrobate redescendre et continuez sur la voie de chemin de fer.

Nuit blanche 2015 frélie

 

Peinture pariétales Abstraites – Michel Blazy
Petite ceinture (accès unique au croisement de la rue Belliard et de la villa Belliard) / 19h00-07h00

On vous conseille d’être bien chaussé car une cheville pourrait bien y rester… Vous pénétrerez dans le tunnel long de 500 mètres (qui en passant m’a fait penser au tunnel dans Retour vers le futur : immense). Cette longue procession est agrémentée de peintures murales vivantes qui évolueront cette nuit. Des formes avec des couleurs vives qui contrastent avec la pénombre du tunnel. On imagine très bien la tête des œuvres à la fin du weekend (!).

Nuit blanche 2015 frélie

 

PARCOURS NORD-EST

Maison Fond – Leandro Erlich
Gare du Nord / 19h00 – 07h00

Voilà l’œuvre à laquelle vous avez participé. Oui, vous, cher Parisien, car cette œuvre a été financée avec le budget participatif 2014 de la ville dans le cadre du projet Les œuvres d’art investissent la rue. Nous voilà devant la Gare du Nord, droite et imposante avec à sa gauche, un petit immeuble créé par Leandro Erlich. Réflexion sur le climat et sur l’évolution de notre beau Paris, l’immeuble fond tout simplement. L’effet est saisissant et le détail poussé à son extrême. Le petit Haussmannien est mal en point et n’a d’ailleurs plus de porte, démonstration faite qu’il y a urgence. Et pour la première fois, cette œuvre va rester dans notre paysage urbain. On lui souhaite qu’elle vive le plus longtemps possible et surtout sans trop de dégradations…

Nuit blanche 2015 frélie

 

BIT. FALL – Julius Popp
Pont de la rue de l’Aqueduc / 10h00 – 07h00

À quelques rues de là, allez faire un tour sur le Pont de la rue de l’Aqueduc voir le rideau de pluie (l’affiche de cette édition 2015 prend tout son sens). Voilà des gouttes qui forment des mots (liés à l’actualité) et tombent sur le sol. Rien de bien fou sur le papier me direz-vous mais la performance est extrêmement bien faite, les lettres parfaitement dessinées avec même une petite ombre portée. Une œuvre intéressante, très belle et dont le caractère éphémère donne envie de saisir l’instant avec son appareil. Il va falloir prendre en rafale chers photographes 🙂

Nuit blanche 2015 frélie

 

250 Prepared ac-motors, 325kg roof laths, 1,8km rope – Zimoun
Caserne de pompiers désaffectée Louis Blanc / 21h00 – 07h00

Passez à travers les gouttes (allez-y carrément !) et dirigez-vous vers les Sapeurs Pompiers. Cette caserne désaffectée, abrite des pensionnaires plutôt bruyants : des lattes de bois attachées avec des cordes, elles-mêmes reliées à des moteurs qui tournent. Un peu comme le mécanisme des marionnettes de vitrine de Noël. On rentre tranquillement mais on ressort très vite tant le son claque et assourdit.

IMG_2601

 

Voici pour les impressionnantes œuvres que nous avons eu le plaisir de découvrir hier, ce soir, nous on filera découvrir Ice Monument de Zhenchen Liu sur la place de l’Hôtel de Ville mais aussi Minimum Monument de Néle Azevedo au Square Aristide-Cavaillé-Col. Et mon petit doigt me dit qu’on en résistera pas à l’envie de refaire un tour sous la vague envoûtante du Parc Martin L. King !

 


CONSEILS PRATIQUES :

– Téléchargez l’application Nuit Blanche qui contient plan et localisation des œuvres mais également un petit descriptif qui vous permettra d’en savoir plus sur la genèse de chaque œuvre.

– Si vous êtes perdus, cherchez la ligne bleue, elle vous guidera pendant tout le parcours. Des points infos sont également disséminés tout au long des parcours.

– Pour le parcours de la Petite Ceinture, prévoyez de venir tôt car l’entrée limitée risque de créer une longue file d’attente et surtout mettez de bonnes chaussures fermées et sans talon !

– S’il y a trop de monde, n’hésitez pas à découvrir les événements OFF qui parsèment le parcours.

– Partagez vos photos et vidéos avec le hashtag #nuitblanche


 

Frélie

Frélie

Frélie, c’est nous, deux amoureuses de Paris. Nous aimons arpenter les rues de la capitale, toujours à l’affut de petits coins charmants et peu connus, adorons les musées (et un peu moins les longues files d’attente des expos) et cherchons dès mercredi les bons plans du week-end. Et si on aime cela, on se dit qu’on ne doit pas être les seules… Frélie c’est un blog culturel mais aussi et surtout une façon de voir Paris autrement.

Laisser un commentaire