Couv-St-Phalle

Niki de Saint Phalle au Grand Palais – Une petite merveille

Pour commencer cette année muséale 2014-2015, le Grand Palais fait fort avec la première rétrospective en France consacrée à l’artiste Niki  de Saint Phalle.

Au delà de la performance artistique, le plus plaisant de cette exposition est sans nul doute sa facilité de compréhension. Ne nous le cachons pas, nous avons déjà tous fait des expos où la démarche intellectuelle/artistique de l’artiste nous évoquait plutôt les subtilités de la langue grecque de l’antiquité et sa fameuse déclinaison dative… Bref, une œuvre où le regard se perd et l’esprit s’interroge. Là, comme le montre la partie de l’exposition « Le grand public est mon public », nous sommes devant des œuvres où le cheminement artistique est compréhensible et pas moins puissant. Les matériaux sont simples et l’effet est étonnant !

Niki de Saint Phalle

Femme révoltée, intimement blessée, féministe convaincue et porte-parole des minorités, Niki de Saint Phalle envoie de la colère dans ses œuvres. Tout d’abord par son engagement et son combat féministe. En atteste son imposante Hon (ELLE en suédois), gigantesque sculpture de femme allongée (de 27 mètres quand même) dans laquelle le visiteur est invité à pénétrer par son sexe. Les maquettes et films présents nous montrent l’audace dont Saint Phalle a fait preuve en 1966.

Niki de Saint Phalle

Au fur et à mesure des salles, la démarche parait plus assurée, le style s’affirme et la joyeuseté s’empare du visiteur. Le concept Nana est né. Leur salle de bal dédiée est un enchantement où les frises épistolaires résonnent comme des notes de musique. On ne peut que sourire devant la fantaisie, l’originalité et l’imaginaire de l’artiste. Il lui fallait des femmes aux pouvoirs puisque tous les modèles créés par l’homme – à proprement parlé – ont échoué.

« Nous avons bien le Black Power, alors pourquoi  pas le Nana Power ? Le communisme et le capitalisme ont échoué. Je pense que le temps est venu d’une nouvelle société matriarcale »

Niki de Saint Phalle

La mort est également un thème récurrent de cette exposition. En témoigne les séances de tirs auxquelles elle se livre ; de véritables performances inédites à l’époque. Victime de la folie paternelle – entre autres – elle met en garde le visiteur dès l’entrée de la salle avec la liste des injustices sur lesquelles elle tire. Les mises en scène sont soignées, le procédé inventif et astucieux. Sorte d’exutoire, elle « meurt de sa propre main et se fait renaitre ».

Niki de Saint Phalle

Pour finir, cette exposition s’éloigne des thématiques engagées pour laisser place à la mondialisation de la « marque Saint Phalle ». L’artiste comprit très tôt que la puissance des objets dérivés allait lui permettre de faire passer son message. Le monde veut s’offrir ses services : la fontaine Stravinsky à Paris, le jardin des Tarots en Toscane. Consciente des enjeux de notre siècle, Niki stimule à sa manière : sculptures ou œuvres épistolaires.

Niki de Saint Phalle


5/5

Nous ressortons heureuses, sourire aux lèvres avec la certitude que Niki de Saint Phalle était complètement barrée mais son message est plein d’espoir et sa force artistique universelle et tellement belle !


INFOS PRATIQUES

Exposition Niki de Saint Phalle – Grand Palais
3 avenue du Général Eisenhower – 75008 Paris (Entrée : Square Jean Perrin)
Du 17 septembre au 02 février 2015 : tous les jours de 10h à 22h (fermeture à 20h le dimanche et lundi) / Fermeture le mardi.
Tarif plein : 13 € / Tarif réduit : 9 € (13-25 ans, familles nombreuses, demandeurs d’emplois) / Tribu : 35 € (groupe de 4 payants composé d’au moins 2 jeunes de 16 à 25 ans).
Étiquettes : , ,
Fré

Fré

Fré est la caution historique de Frélie. Elle est passionnée par l'Histoire de France, par la photo et par le partage de ces découvertes. Vous la croiserez certainement déambulant dans un musée avec son appareil photo à la main (ou son smartphone pour prendre des photos en cachette).

3 commentaires

  • Happy City
    2 octobre 2014 à 9 h 01 min

    Ahhh ! je me tatais à y aller… tu m’as convaincu ! 🙂
    Bonne journée,
    Géraldine

    • Lie
      Lie
      2 octobre 2014 à 17 h 35 min

      Parfait alors 🙂 Très bonne expo à toi !

  • activité en groupe
    16 mars 2015 à 11 h 54 min

    Excellente sortie, l’article et les photos donnent envie de voir cette expo. Merci et bonne continuation

Laisser un commentaire