BAB – le bar à burger : resto de l’esbroufe et des petits filous !

Nous avons vu passer pas mal d’articles élogieux sur le nouveau restaurant à burger de Paris : BAB – le Bar à Burger. La carte et les photos alléchantes de buns à l’encre de seiche ou au paprika ont eu raison de nous le weekend dernier.
Nous y sommes allées, nous y avons mangé et nous n’y retournerons plus !

Nous réservons donc une table pour diner samedi soir. Table réservée à 20h30, arrivée à 20h44 suite à une averse torrentielle. Et là le serveur, en guise de bienvenue, a l’aplomb de nous faire une remarque : « Ah mais vous avez du retard ! » avec une mimique dont seuls les instituteurs ont le secret pour corriger les élèves.
14 minutes ! Wahouuuuu quel retard ! Bien des restaurateurs pourront admettre une dizaine de minutes de délai. Ça arrive, nous ne sommes pas les premiers et nous ne seront certainement pas les derniers. Je ne suis pas là pour me faire gronder comme une gamine par le hipster de service qui se croit tout permis parce que son resto est tendance !

bab

Bref autant vous dire que je bouillais intérieurement. On s’assied et on regarde la carte qui a l’air vraiment alléchante et qui ne manque pas d’originalité : bun fumé au foin ou au paprika, burger à l’agneau ou au wasabi… Avec cette carte sympa, on a envie de tout tester !
Les burgers sont proposés avec ou sans accompagnements (moyennant 3€ à 4,5€ de supplément). Comme il y en a plusieurs à des prix différents, je demande quel est celui qui est compris dans la « formule ». Le serveur m’indique que c’est un des deux au choix. Donc moi je comprends que le prix est le même quel que soit l’accompagnent. À suivre…
Nota bene pour les accompagnements le slash chez eux signifie « ou ». Donc si vous lisez frites/coleslaw c’est soit frites, soit coleslaw.

Au moment de la commande, c’est un peu le hic : le burger du moment que deux personnes voulaient prendre n’est plus dispo – au lieu de nous remonter les bretelles, le serveur aurait pu nous indiquer ce « petit » détail. Petit coquin. Bref on demande : un Cheese pour moi, un Burger qui fume pour Lie et pour nos compagnons un Dégustation Mini, un Wasabi et un Cocorico avec le pain au paprika.
Viens le choix des boissons qui est assez simple : il n’y a pas d’alcool ! Mais le café d’à côté peut nous en vendre ! FORMIDABLE. Je suis donc au restaurant, et je dois aller chercher mon litron de rouge au café d’à côté et revenir avec la bouteille à ma table. C’est donc un flot continu de personnes qui entrent et sortent afin de s’alimenter en boisson ! Bon c’est assez embêtant surtout quand il caille un petit peu dehors… On demande une carafe d’eau et là, c’est le pompon ! Le serveur nous dit que l’eau n’est pas bonne (blague, on n’est pas au fin fond de la pampa, c’est Paris ici mec) et il nous propose de l’eau purifiée moyennant 1€ (merci Brita) ! Bon allez, on n’est plus à ça près, on prend et on verra ! Si j’avais su, j’aurai pris ma fiole d’alcool et ma bouteille de Sodastream !
A bon entendeur…

BAB - Bar à Burger - Frélie

On se détend et on papote. On papote, on papote mais le temps passe… C’était bien la peine de nous faire une remarque en arrivant si c’est pour avoir du retard dans le service. Les burgers sont arrivés au bout de 45 minutes alors que la salle n’était pas pleine !

Alors pour résumer nous avons une assiette immense avec un burger assez petit et deux bols avec des accompagnements : frites frugales et mâche en folie ! Pour ma part, j’ai demandé un « Cheese not so classic » et il se trouve que le fromage se trouvait dans la viande. Pourquoi pas, je suis la première à le faire mais là il y avait deux morceaux de tomme de Savoie qui se battaient en duel. Not so classic je te confirme Paulo ! Je ne sais pas s’ils ont déjà gouté un cheese avec si peu de fromage ? Ben moi non ! C’était un très bon hamburger mais certainement pas un cheese et en plus beaucoup trop petit !
Lie fait sensation avec son burger fumé dont le soulèvement de la cloche rend quelque peu le sandwich ridicule et perdu au milieu de l’assiette. Pour ce qui est de nos comparses, le duo de burgers est très petit et n’a pas calé son propriétaire. Le Cocorico était bon avec un bun au paprika qui envoyait du lourd et le Wasabi peut-être pas assez relevé.
Sur les cinq assiettes, nous sommes tous d’accord pour souligner le bon goût et des recettes originales mais un sérieux problème de proportion !

BAB - Bar à Burger - Frélie

Pour la note sucrée, nous avons testé le banofee. Part assez petite, ça manque de gourmandise comme dirait Cyril Lignac. Pas bonheur pour eux, sur les trois que nous avons commandé, un était encore glacé du congélo ! Ça casse l’émail des dents et ça rend perplexe sur la provenance des desserts 🙂

Viens alors le moment de l’addition. Et c’est à ce moment là que nous comprenons un peu l’esbroufe. Il faut compter le prix du burger PLUS le prix de l’accompagnement : il n’y a pas de formules. Nous avions tous pris l’accompagnement le plus cher en pensant que c’était le même prix suite à ma question. Petits filous va ! Nous nous en tirons donc avec environ 20€ pour un burger pas bien gros, des frites maisons bonnes mais avec des proportions créées pour les rédactrices de Vogue ! Je ne parle pas du burger Dégustation Mini qui était à 22,5€ avec accompagnement pour franchement pas grand chose…


1/5

Nous sommes désolées de casser la série des articles sans fautes du BAB. Ce n’est pas la déco (formica / industriel et compagnie qui devient tellement banale) qui fera bonne impression. Je mets une note de 1 pour les burgers qui avaient du goût mais sinon c’est une mauvaise expérience.

Les articles que nous avons trouvé ont testé le Bar à Burger le midi. Alors forcément pour un déjeuner, ils proposent des formules allégées (en espérant que l’attente ne soit pas longue) mais pour le soir, c’est à éviter. Si vous êtes fan du sandwich américain, vous trouverez bien d’autres adresses avec un accueil sympathique, des prix raisonnables et des portions normales !

Bye bye BAB, ça avait pourtant l’air bien sur le papier !


Infos pratiques

Fré

Fré

Fré est la caution historique de Frélie. Elle est passionnée par l'Histoire de France, par la photo et par le partage de ces découvertes. Vous la croiserez certainement déambulant dans un musée avec son appareil photo à la main (ou son smartphone pour prendre des photos en cachette).

13 commentaires

  • helene
    6 novembre 2013 à 13 h 28 min

    Outch !
    Merci pour le compte rendu dans tous ces trucs  » à la mode  » y’a du laissez aller …

  • Caouet
    6 novembre 2013 à 13 h 55 min

    Ramenons un poil de vérité dans ce monde de corrompus ! Merci Fré

  • Dal
    6 novembre 2013 à 14 h 04 min

    C’est clair, c’est rikiki les portions…
    Puis ça fait pas pro du tout : pas d’alcool allez chez le voisin… De l’eau, ah oui, mais tu paies…
    bref,
    en plus, la déco c’est pas tip top je trouve.

    Solidaire au Frélie, je n’irai pas, non mais ! 😉

  • Laurette
    6 novembre 2013 à 15 h 23 min

    Des burgers mini, des prix maxi et un banofee même pas fait maison et encore tout surgelé ! Je comprends que vous criiez au scandale !
    (On est bien d’accord que c’est le sale gamin qui a pris le duo de burger, hein ?! 🙂 )

    • Lie
      Lie
      7 novembre 2013 à 0 h 05 min

      (Evidemment qu c’est lui 😀 !)

  • L'Irrégulière
    6 novembre 2013 à 17 h 12 min

    Il était dans ma liste à tester… j’hésite, du coup…

    • Fré
      Fré
      7 novembre 2013 à 0 h 03 min

      Peut-être sommes-nous mal tombées mais franchement c’était une belle accumulation de faux pas ! Si tu as le temps et l’envie, vas-y et reviens nous dire ce que tu en as pensé 🙂

  • Klo
    6 novembre 2013 à 18 h 10 min

    Mouhahaha ! Du grand grand Fredou ! Merci pour ce petit moment !

  • Thierry T
    8 novembre 2013 à 9 h 40 min

    Bon alors, c’est marrant ces avis ici ou là que l’on peut lire sur le nouveau bar à burger de paname. « C »est super bon !!! Non c’est dégueulasse !!! ». Bref comme j’écume tous les bars de paris (heu, je voulais dire tous les bars à burger), j’ai décidé de me faire MON idée et y suis allé mardi soir.

    J’ai adoré… les burgers sont vraiment bons, les recettes sont originales et les produits frais. Plutôt rare de nos jours ! C’est vrai que j’ai trouvé mon burger un chouïa petit, mais je sais pourquoi … parce qu’il est simplement bon et quant c’est bon on n’en a jamais assez ;-),

    J’ai choisi le burger qui fume avec sa tombé d’oignon, ses carottes marinées, son pickles de radis et sa mozza fumée fondue sur une viande délicieuse. Puis le show must go one. Coup de cloche et voilà sous cloche le burger enfumé. Mon amie (jalouse de mon choix) a testé le black tentacule. Elle a adoré également, pain noir à l’encre de seiche (bel effet), calamars sur un lit de pomolos, beurre d’algue et purée d’ail.

    Accompagnement frites maisons avec une patate nommée « Mona Lisa » (dixit la charmante serveuse).

    Nous avons complété notre diner avec un banofee maison et un cheese cake re-maison. Jamais plus je ferais de dessert. Je suis trop nul maintenant je m’en rend compte en gouttant ceux de la pâtissière du BAB.

    Avec les boissons, la soirée BAB nous a coûté environ 50 euros, bref raisonnable. Super soirée dans un cadre simple, chaleureux et efficace.

    J’y retourne prochainement pour tester d’autres burgers et le brunch, ce sera l’occasion de faire un autre billet.

    C’est ce qui s’appelle ne pas vivre la même expérience on dirait !!!

    • Lie
      Lie
      8 novembre 2013 à 11 h 23 min

      Bonjour Thierry,
      Merci pour votre avis très détaillé. C’est toujours intéressant d’avoir l’avis d’autres personnes !

      Au global nous avons trouvé nos burgers plutôt bons mais je pense que l’accumulation d’énervement en amont ne nous a pas complètement permis d’être sereins au moment de la dégustation… C’est vraiment plus le cadre et la gestion des clients qui nous a mis en rogne que la qualité même des produits.

      On va attendre un peu qu’ils se rôdent et puis on reviendra peut-être voir si l’on change notre avis ou non 😉
      En tout cas, on serait ravies de savoir comment est le brunch et ce que vous en avez pensé.

  • La chamouille
    11 novembre 2013 à 0 h 32 min

    Thierry tu ne travaillerais au Bar à Burger des fois???

    • Dal
      12 novembre 2013 à 12 h 52 min

      Chacun peut avoir son avis.

  • magui
    1 juin 2014 à 19 h 47 min

    vu les fautes d’orthographe dans le menu, je me serais méfiée ^^

Laisser un commentaire