Couv-Bnfphoto

La photographie en 100 chefs d’œuvre – Zéro pointé pour la BNF

À l’occasion du Mois de la photo, la BNF a eu la géniale idée de faire elle aussi une petite expo, histoire de faire venir du monde dans cet univers minimaliste qu’est la BNF ! Et quoi de plus accrocheur qu’un titre clinquant pour faire venir le chaland : « La photographie en 100 chefs-d’œuvre ». Vlà que je te mets une photo de femme nue de Man Ray, de la police Futura pour faire moderne et voilà : l’affiche est fin prête ! C’est donc remplies d’optimisme que nous avons pris la ligne 14 pour nous rendre à cette expo. Et là, c’est le drame !

Après une petite attente de 20 minutes assez raisonnables, nous entrons dans l’exposition. Le parcours utilisateur est assez intéressant et prometteur : « l’idée consiste à présenter selon un parcours ni chronologique ni thématique mais poétique selon une association d’image en image, obéissant à une logique de rapprochements et de correspondances intellectuelles et formelles des œuvres choisies pour leur beauté, la perfection de leur tirage et leur provenance ». Chaque œuvre est accompagnée de citations de personnalités de différents horizons. Nous continuons, toujours sourire aux lèvres et commençons par l’œuvre 01. Il n’a même pas fallu attendre l’œuvre 05 pour que nos sourires disparaissent de nos visages laissant place à une moue agacée ! La faute à la scénographie…

BNF Frélie

Avant de critiquer (et pour vous montrer ma bonne foi), je préfère vous mettre dans l’ambiance. Nous avons des œuvres placardées à hauteur d’homme, avec le descriptif en bas à hauteur du bassin sur une petite plaque (ça faisait commémoratif) qui était inclinée à 90°. Donc il faut baisser la tête pour lire le descriptif ce qui n’est pas gênant en soi. Le problème c’est que nous n’étions pas seules. Bonbonne et bonbonneau avaient aussi fait le déplacement. Et si quelqu’un se met devant l’œuvre, impossible de lire les légendes. Vous allez me dire que je tatillonne mais non, j’ai pris des photos pour vous montrer comment c’était insupportable !

Une photo pour un seul spectateur ! On y voyait rien ! Les gens sont à la queue leu leu pour pouvoir voir les œuvres. Et c’est comme ça pendant 100 photos ! Pour ajouter de l’huile sur le feu, les fameuses citations étaient projetées sur des murs avec le numéro de l’œuvre comme seule indication. Comment pouvez-vous croire que nous allons retenir les numéros de chaque photo ?!

BNF Frélie

Je ne suis pas scénographe mais je suis remplie de sens pratique (ce qui manquait à l’intéressé pourtant diplômé de Boulle). Pourquoi ne pas faire simplement une légende (le plus important) en haut de l’œuvre visible par tous et les citations en bas ? Bref, ça c’était pour la forme. Et si le fond rattrapait le coup ? Et là encore non, il n’y en a pas eu un pour rattraper l’autre…

Comme le dit un des visiteurs sur le livre d’or, l’expo devrait s’appeler à juste titre « Les 100 chefs d’œuvres de la BNF ». En effet, il n’y a QUE des œuvres issues du fond de la bibliothèque et sans grand intérêt. Le parcours initialement prometteur est synonyme de désordre ordonné (oui j’aime les oxymores). J’imagine parfaitement les commissaires dans les archives nationales piocher nonchalamment les œuvres ! Même si quelques photos sont intéressantes d’un point de vue technique, les autres sont d’une banalité déconcertante ! Les commissaires vous diront qu’elles sont dans un état de conservations exceptionnelles ou extrêmement rares… Notons aussi que c’est une exposition à 90% en noir et blanc et exclusivement argentique. N’empêche que nous sommes quand même déception.


1/5

En sortant nous feuilletons le livre d’or. La critique est unanime, limite assassine ! Nous n’avons pas été les seules à comprendre qu’on nous a pris pour des vaches à lait ! Ça nous donnait même envie de faire de grands gestes aux gens faisant la queue pour leur dire de ne pas rentrer. Que nenni, ils avaient payé les fous… Cependant le livre avait l’air très complet ! Maigre consolation. Aussi triste que cela soit, cela nous a laissé un goût amer et nous réfléchirons à deux fois avant de revenir à une expo BNF.


Le bon plan de la BNF
Pas besoin de vous trimbaler avec vos manteaux et sacs, le vestiaire est gratuit !

INFOS PRATIQUES

Exposition « La photographie en 100 chefs d’œuvre »
BNF François Mitterrand
Quai François-Mauriac – 75013 Paris / Métro 6 et 14
Horaires : mardi – samedi de 10h à 19h, dimanche de 13h à 19h, sauf lundi et jours fériés
Tarif plein : 7 € – tarif réduit : 5 € – Demandeur d’emploi : gratuit

Étiquettes :
Fré

Fré

Fré est la caution historique de Frélie. Elle est passionnée par l'Histoire de France, par la photo et par le partage de ces découvertes. Vous la croiserez certainement déambulant dans un musée avec son appareil photo à la main (ou son smartphone pour prendre des photos en cachette).

4 commentaires

  • L'Irrégulière
    14 décembre 2012 à 12 h 33 min

    Bon et bien, merci de m’avoir évité le déplacement…

  • Helene Cayre
    15 décembre 2012 à 20 h 25 min

    Ah bah mince, moi qui voulait y faire un tour…. Je suis refroidie !
    Et connaissant les critiques d’art que vous êtes, on va être du même avis à la fin…
    Si j’ai du temps à perdre j’irais vérifier si on est encore sur la même longueur d’ondes 😉

  • Lesécritsvains
    16 janvier 2013 à 18 h 43 min

    Merci aussi de m’avoir évitée le déplacement, car je comptais peut-être m’y rendre !
    Toutefois, il ne me semble pas totalement absurde qu’une expo organisée par la BnF ne montre que des oeuvres issues du fond de la BnF… Même s’il leur arrive effectivement de faire appel à d’autres fondations pour leurs expos !

Laisser un commentaire