Couv-Nuit-Invalides

La Nuit aux Invalides – Bluffant !

Si vous êtes un habitué du métro, une affiche à certainement dû retenir votre attention. Il s’agit de la présentation du spectacle, La Nuit aux Invalides. Déjà l’année dernière, le bâtiment militaire nous offrait une immersion dans le cœur du monument. C’était une météo capricieuse et une foule au rendez-vous qui nous avaient retenues aux portes. Cette année donc, nous nous y sommes prises bien en avance pour assister à la toute première représentation.

Ne vous fiez pas trop à l’affiche car si vous ne porterez pas de lunettes 3D comme le soleil. Je ne ferai d’ailleurs pas de commentaires sur cette affiche… Comme d’habitude armée de mon appareil, je me suis vite rendue compte qu’il ne servait à rien. Non pas pour l’interdiction proférée dès le début du spectacle car il m’en faut plus pour ranger mon attirail mais davantage pour l’expérience à vivre pleinement. Même en vidéo, le rendu n’aurait pas été à la hauteur et puis nous préférons vous laisser la surprise de découvrir le spectacle. Donc exceptionnellement pas de photos dans l’enceinte même du bâtiment dans cet article.

C’est dans la superbe cour pavé, centre du monument que nous sommes disposées. Laissez les canons et autres rambardes aux badauds soucieux de poser leurs séants, il faut se tenir debout, au milieu, pour profitez pleinement du spectacle.

Commence alors l’histoire romancée des Invalides en 3D sur les façades qui nous entourent. Le bâtiment prend vie : il se construit, bouge, s’habille, brûle, vieillit. On tourne sans cesse la tête de peur de louper un élément déterminant tellement nous sommes immergées dans l’Histoire. Les voix des différents narrateurs (André Dussollier, Céline Duhamel et Jean Piat) dont la parfaite diction caresse l’oreille alternent, laissant parfois le bruit des événements remplir les murs. On est saisi par les techniques utilisées ne différenciant plus le vrai du faux. C’est réellement magique !

Nuit des Invalides Frélie


5/5

Pour sa deuxième année de représentations les Invalides réussissent donc leur coup comme en témoigne le peu de dates disponibles restantes (plusieurs sessions par soirée : 21h15 et 22h15) mais aussi les yeux émerveillés des spectateurs.
Nous vous recommandons chaleureusement ce spectacle car les techniques utilisées sont bluffantes et ne relèvent pas d’un simple cours d’histoire. On peut dire qu’après Dynamo, pour notre plus grand plaisir, on continue d’en prendre plein les yeux !! A VOIR !


INFOS PRATIQUES

Étiquettes : , ,
Fré

Fré

Fré est la caution historique de Frélie. Elle est passionnée par l'Histoire de France, par la photo et par le partage de ces découvertes. Vous la croiserez certainement déambulant dans un musée avec son appareil photo à la main (ou son smartphone pour prendre des photos en cachette).

Laisser un commentaire