Maison du pastel Frélie

La belle histoire de la Maison du Pastel

Ce sont des vieux souvenirs, bien enfouis, qui ont suscité notre curiosité pour ces Journées Européennes du Patrimoine. Celui de la pâte grasse sur les crayons et des doigts colorés, très colorés. Vous vous souvenez des pastels, le bâtonnet, dont en ne savait JAMAIS se servir ? Eh bien nous avons visité la boutique de la Maison Roché, qui n’est autre que le plus vieux fabriquant au monde (1720 et BIM !).

 

Les ateliers se trouvant à l’extérieur de Paris, nous avons visité la boutique qui se trouve, elle, au fond d’une cour de la rue Rambuteau. C’est Isabelle qui nous accueille derrière un comptoir du début du siècle dernier et qui va nous raconter l’incroyable histoire de sa famille et de leur passion pour le pastel. Les pastels Roché sont réputés dans le milieu de la peinture depuis plus d’un siècle et promettaient aux artistes pas moins de mille couleurs avant la Seconde Guerre Mondiale.

 

C’est grâce à l’arrière grand-père d’Isabelle, Henri Roché, pharmacien de profession et peintre à ses heures perdues que l’aventure commence. Ancien élève de Louis Pasteur (qui peignait lui aussi si si), il s’intéresse de plus en plus au pastel jusqu’à abandonner sa pharmacie et à prendre les rênes de la Maison du Pastel. Son fils prendra la suite puis ses filles, les fameuses grandes tantes d’Isabelle. L’aventure perdure et prospère du début du 20ème siècle jusqu’à la guerre. Pendant cette période l’atelier est réquisitionné par les allemands et la famille n’a d’autre solution que de fuir vers le Sud et de reprendre au ralenti la production.

 

Maison du pastel Frélie

 

Après 45, tout est à reconstruire !!! Les années passent et les tantes vieillissantes n’ont plus la volonté, ni l’énergie de réactualiser les stocks…

Si aujourd’hui Isabelle est la gérante de l’entreprise, rien ne destinait cette ingénieur dans l’industrie pétrolière à hériter de cette maison en 2000. Cette année-là, elle décide de tout plaquer pour reprendre cette activité familiale qui la passionne et ainsi faire perdurer le savoir-faire Roché. Elle reprend l’atelier d’origine qui donne l’impression d’être figé dans le temps (on vous invite à découvrir les très belles photos de l’Instant Parisien sur cet atelier). Il faut désormais tout apprendre, retrouver des couleurs, innover vers de nouvelles et réussir à en vivre ! En deux ans, Isabelle arrive à proposer 300 nuances. En 2007, plus de 500 nuances. Mais la réalité économique est difficile et Isabelle peine à en vivre.

C’est l’arrivé d’une étudiante américaine passionnée par le pastel qui va redonner un nouveau souffle à la maison. Ne pouvant la rémunérer, Isabelle la prend en stage, puis elle s’installe définitivement en France après avoir eu son diplôme afin d’aider l’entreprise familiale. De nouvelles nuances voient le jour et désormais, elles sont plus de 1000 !!

 

Maison du pastel Frélie

 

Au-delà de l’histoire familiale passionnante, nous avons appris comment étaient confectionnés les pastels, de la recherche de couleurs à la mise en boite. Nous avons trouvé cette vidéo de France5 qui montre parfaitement toutes les étapes de fabrication avec des outils qui baignent dans leur jus 😀


5/5

Tout ça pour vous dire, chers amateurs d’art, que vous pouvez vous approvisionner à la maison du Pastel. La boutique n’est ouverte que le jeudi après-midi car, vous l’aurez bien compris, Isabelle passe beaucoup de temps dans son atelier. Vous serez émerveillés par ces centaines de petits casiers rangés par couleurs et gardant précieusement des bâtonnets délicatement posés sur du coton. Une visite qui m’a donné envie de voir du bleu, du bleu et encore du bleu et en manger tellement c’était beau !!

INFOS PRATIQUES

La Maison du pastel
20 Rue Rambuteau, 75003 Paris
Ouvert le Jeudi de 14h à 18h

Fré

Fré

Fré est la caution historique de Frélie. Elle est passionnée par l'Histoire de France, par la photo et par le partage de ces découvertes. Vous la croiserez certainement déambulant dans un musée avec son appareil photo à la main (ou son smartphone pour prendre des photos en cachette).

Laisser un commentaire