Couv-Banque-France

JEP 2013 (1/2): La Banque de France

Nous voilà de retour pour une année culturelle très prometteuse. Et pour faire notre rentrée en bonne et due forme, rien de telle qu’une bonne entrée en matière avec les traditionnelles Journées Européennes du Patrimoine. Elles se déroulaient le weekend dernier dans toute l’Europe. Vous n’avez pas pu passer à côté : soit vous avez vu les longues files d’attente à travers la capitale et cela vous a donné envie de visiter un lieu insolite ; soit vous avez aperçu les affiches immondes dont je tairais ici la réalisation…

Enfin non !! Souvenez-vous au printemps dernier, le gouvernement proposait de participer à un « jeu-concours » visant les graphistes en tout genre à proposer leurs créations. Puis nous, cher public, votions sur Facebook pour l’affiche officielle. Bon au final on avait le choix entre 2 visuels moches de chez moches mais bon, y’a pas de petites économies #cestlacrise ! Donc nous remercions le ministère de la Culture d’avoir présélectionné ce visuel laid dont l’auteur doit être un père s’étant amusé avec les jouets en bois de son fils et dont les couleurs chatoyantes nous font penser à une chanson de Joe Dassin !

Le début des Journées Européennes du Patrimoine se fait donc sur le site officiel avec leur champ de recherche ENORMEEEEEE (décidément il y a de gros problèmes de communication). L’intérêt de ce genre de manifestation résidant dans son caractère unique/insolite, nous avons décidé de nous rendre dans des lieux habituellement fermés au grand public.

Praticité oblige et surtout à cause de la météo pluvieuse, nous jetons notre dévolu sur la Banque de France avec l’Hôtel de Toulouse en prime. Sans file d’attente nous pénétrons dans le bâtiment par le grand hall d’accueil plutôt majestueux. Décor so 70’s avec un plafond miroir à en faire perdre l’équilibre.

JEP2013_BDF_Frélie

Nous sommes tout de suite impressionnées par les moyens mis en œuvre par la Banque de France. Elle a installé spécialement pour l’occasion une sorte de mini expo avec des gigantesques explications collées aux vitres, ressorties des objets afin de créer une mise en situation, créer une mini salle de projection… Le tout accompagné d’un personnel très sympathique et disposé à répondre à nos questions.
Nous y découvrons la construction et l’agrandissement de la Banque De France, de ses systèmes de sécurité ainsi que de sa salle « souterraine » construite après la 1ère Guerre Mondiale et destinée à protéger l’or de ses éventuelles invasions ! C’est d’ailleurs dans cette immense salle à 25 mètres sous nos pieds, grande de 1 hectare et presque jamais visitée, qu’est entreposé l’or de la France : environ 80 milliards d’euros.

JEP2013_BDF_Frélie

Nous continuons notre visite avec une file d’attente destinée à observer de très près des lingots d’or ! DE L’ORRRRRR ! Après une petite impression d’être Picsou, nous avons accès au sésame doré. Nous avons pu observer une barre d’or qui est en fait un très gros lingot (entre 10 et 13 kg) et un petit lingot (1kg quand même). Je m’attendais à quelque chose de plus impeccable et lisse mais non. L’or est gravé de différentes informations : la marque du fondeur, le numéro de série, le poinçon de l’essayeur et sa quantité d’or bien évidemment.

JEP2013_BDF_Frélie

Nous poursuivons avec le jardin intérieur mêlant stand de recrutement pour bosser à la Banque de France et petits ateliers nous permettant à reconnaitre les vrais billets. Une installation ludique qui incite chacun à sortir son billet pour comprendre les systèmes de sécurité. Nous sortons le tout nouveau billet de 5€ indécelable, inviolable, 100% sécurité sauf qu’à côté de nous, ben les gens sortent des billets de 100€… Sic !

La visite se poursuit avec l‘Hôtel de Toulouse, hôtel particulier du 17ème qui est aujourd’hui utilisé par le gouverneur de la Banque de France. Nous découvrons un décor que les hôtels particuliers du marais n’ont rien à lui envier. Le bureau du gouverneur se situe dans cette aile où la modernité des installations tranche avec le prestige de la décoration.

JEP2013_BDF_Frélie

Nous arrivons enfin à la plus belle salle du bâtiment : la Galerie Dorée. Destinée aujourd’hui à des manifestations institutionnelles, elle a notamment servi à des décors de films : Tous les matins du monde, Vatel ou encore plus récemment Marie-Antoinette. Le décor gréco-romain à souhait est magnifique et sa restauration est bluffante. Un véritable petit bijou baroque ! Nous finissons la visite par la librairie dont les boiseries nous font penser au Musée Carnavalet.

JEP2013_BDF_Frélie


5/5

L’organisation de ces Journées Européenne du Patrimoine 2013 à la Banque de France a été exemplaire. Tout le monde en avait pour son compte, même les enfants qui pouvaient jouer à des jeux vidéos spécial Banque de France au lieu de faire la queue… La visite était on ne peut plus complète (il y avait même des mosaïques à visiter dans les toilettes, c’est dire…).
Bref, un édifice chargé d’histoire, à mettre dans votre agenda pour l’année prochaine !


INFOS PRATIQUES

Étiquettes : , ,
Fré

Fré

Fré est la caution historique de Frélie. Elle est passionnée par l'Histoire de France, par la photo et par le partage de ces découvertes. Vous la croiserez certainement déambulant dans un musée avec son appareil photo à la main (ou son smartphone pour prendre des photos en cachette).

2 commentaires

  • Michel
    4 octobre 2013 à 9 h 37 min

    Bonjour,

    Disposeriez vous de photographies de la partie sur le transport de l’or hors de France pendant la seconde guerre mondiale ?
    (c’est moins photogénique et purement mais historique donc compréhensible que même si vous en aviez des photos, elles ne serait pas exposées ici)

    J’aimerai pouvoir relire ce passage sur les exploits de la banque de France pendant al seconde guerre mondiale.

    Très cordialement,

    • Lie
      Lie
      4 octobre 2013 à 14 h 48 min

      Bonjour Michel,
      Nous allons regarder cela dans nos archives photos. On vous dit très vite si on peut vous aider !
      Très bonne journée !

Laisser un commentaire