Couv-Jardin-Cluny

Le jardin médiéval du musée de Cluny

Il est de ces coins à Paris que l’on croit connaitre mais qui cachent leur lot de surprises. Nous en avons découvert un qui, pour les « rives droites » que nous sommes, nous a charmé par son intimité et sa singularité. Il s’agit du jardin du musée de Cluny. Caché derrière des treillis, nous devons sa découverte par un heureux hasard après un repos bien mérité dans l’allée menant à ce dernier…

Situé en plein cœur du quartier Latin, il a été réhabilité en 2000 selon les coutumes des espaces verts du Moyen-Âge. Grand de 5000m2, il se décompose en plusieurs sections et doit son inspiration à la Dame à la Licorne, tapisserie présente dans le musée. On se laisse aisément bercer par cette succession d’espaces si atypiques !

Tout d’abord en haut le préau, qui abrite les pauvres badauds que nous sommes lors des jours de pluie. Cette ouverture donne l’impression d’être dans le jardin d’un mini château. En face de cette dernière, un joli parterre de fleurs sauvages et une petite fontaine. Cette sorte de terrasse surplombe le reste du jardin qui laisse apercevoir la symétrie des autres espaces et ses petits carrés délimitant les différentes espèces de plantes.

Jardin de Cluny - Frélie

On descend d’un niveau sur la droite pour se rendre au jardin d’amour, accompagné de petites banquettes avec au centre des topiaires en pot. Tellement Français, tellement Versailles 🙂

Jardin de Cluny - Frélie

Faisons un demi-tour pour nous rendre au jardin des simples médecines où nous avons trouvé… des plantes médicinales CQFD ! Composé de neuf plantes essentielles à la médecine médiévale (sauge, menthe, mélisse..), il avait de quoi rendre heureux les apothicaires de l’époque !
Un peu plus en bas, délimité en petit carré, se trouve le potager où  l’on aperçoit enfin des choses assez connues : choux, poireaux, citrouilles…
Enfin la dernière partie du jardin est destinée aux fleurs mais pas n’importe lesquelles, les fleurs célestes. Pour faire simple, ce sont les fleurs qui symbolisent la Vierge : la rose, le lis, la violette…

Jardin de Cluny - Frélie


4/5

Vous l’aurez compris, ce jardin dans le prolongement du musée est un arrêt obligatoire pour une petite promenade familiale. Il est bien plus lié à la culture qu’on ne pourrait le penser… Afin de mieux en saisir les tenants et les aboutissants, il faudra prévoir une visite au musée d’ici peu de temps.
Une très belle découverte qui nous fait oublier que quelques mètres en contrebas se trouve le boulevard St Germain si bruyant d’habitude mais qui dans ce petit retranchement parait inexistant ! Attention avec les poussettes, il y a quand même des marches !


INFOS PRATIQUES

Fré

Fré

Fré est la caution historique de Frélie. Elle est passionnée par l'Histoire de France, par la photo et par le partage de ces découvertes. Vous la croiserez certainement déambulant dans un musée avec son appareil photo à la main (ou son smartphone pour prendre des photos en cachette).

Un commentaire

  • NiBi
    3 novembre 2013 à 14 h 14 min

    Première visite de votre blog !
    Merci et surtout continuez ….
    Je vais de ce pas à Paris pour passer un bon moment !

Laisser un commentaire