Exposition « L’art du contour » au Musée du Louvre – Le parcours initiatique du scribe

Vous avez certainement vu les affiches. A quoi bon me direz-vous aller voir des dessins de hiéroglyphes encore et toujours ? Parce que pour une fois, une exposition nous montre les techniques utilisées et les conventions de l’Égypte ancienne. Une petite expo qui fait du bien et qui nous en apprend beaucoup sur le parcours initiatique des scribes !

Située à gauche de l’aile Richelieu, l’Art du contour, est pleine de surprises. Nous ne sommes pas dans les hiéroglyphes qui ornent les tombeaux, les stèles ou les salles de musée. Quasi similaires, depuis le temps, on n’y fait plus attention. Nous voilà dans une Égypte avec des « scribes du contour » (peintres dessinateurs), apprenant leur métier avec des traits incertains et des courbes irrégulières.

Nous découvrons les différentes techniques et matériaux avec notamment des bouts de pierres utilisés en tant que brouillon (appelés ostracons). Nous comprenons toute la difficulté des grilles permettant de rendre proportionnés les personnages où les Pharaons et les représentations des Dieux doivent être plus grands que n’importe quel humain. Nous suivons tout le chemin initiatique de l’élève sous la plume du maitre reprenant le dessin de son apprenti avec une couleur différente. Dès qu’il sera en âge de dessiner officiellement, d’autres métiers interviendront comme le sculpteur et le peintre qui finaliseront l’œuvre. On apprend le beau et l’esthétisme à l’Égyptienne pour ces futurs scribes ! Ça fait plaisir de voir que finalement tout s’apprend et que parfois ils galéraient un peu 🙂

La dernière partie de l’exposition est dédiée aux « artistes marginaux » qui dessinaient le quotidien et ses gens. Nous voilà avec des gens difformes, des dessins de face, des scènes de vie descriptives, satiriques voire carrément pornographiques.


5/5

Une exposition toute simple et extrêmement riche qui nous permet de comprendre et de voir des ostracons aux silhouettes imparfaites. Des années et des années qu’il faut pour manier les codes pour enfin arriver un jour à recréer toute la discipline de l’esthétisme à l’Égyptienne.

PS : Mais pourquoi ne peut pas prendre de photos dans les petites expositions au cœur du Musée du Louvre ! C’est frustrant !


INFOS PRATIQUES

L’Art du contour – Musée du Louvre
1 Place Carrousel – 75001 Paris
Du 19 avril au 22 juillet 2013
Tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi / Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
Plein tarif : 12€, gratuit -26 ans et demandeurs emplois
Étiquettes : , ,
Fré

Fré

Fré est la caution historique de Frélie. Elle est passionnée par l'Histoire de France, par la photo et par le partage de ces découvertes. Vous la croiserez certainement déambulant dans un musée avec son appareil photo à la main (ou son smartphone pour prendre des photos en cachette).

Laisser un commentaire