Escapade au Château de Vaux le Vicomte

Pour prolonger encore un peu les vacances, nous sommes allées visiter le Château de Vaux le Vicomte. La nocturne aux chandelles nous donnait envie depuis longtemps et malgré le temps incertain nous nous sommes lancées !

Situé à une petite heure de Paris en voiture (et accessible en transport en commun + navette) le Château de Vaux le Vicomte, inauguré en grande pompe en 1661, est le fruit de la collaboration de trois grands hommes réunis par Nicolas Fouquet, surintendant des finances de Louis XIV : le jardinier-paysagiste André Le Nôtre, l’architecte Louis Le Vau et le peintre-décorateur Charles Le Brun. Pensé, et ce pour la première fois, comme une œuvre globale le château fascine par son juste équilibre entre architecture, décor et jardin.

Nous commençons la visite par un point de vue intéressant puisque face au bâtiment, l’on peut apercevoir à travers une ouverture centrale les jardins situés de l’autre côté du château ! On pénètre ensuite dans l’entrée du château à partir de laquelle on peut visiter le rez-de-chaussée et l’étage.
Le Salon Ovale nous interpelle particulièrement de par son architecture très spécifique (et innovante pour l’époque) mais également par sa simplicité qui met en valeur sa beauté. Les pièces se succèdent, on se glisse dans la salle de réception qui accueille une danse (une vidéo projetée contre un mur qui fait parfaitement illusion) et enfin on termine par se faufiler à la cuisine au sous-sol, pièce l’on voit rarement et qui est très bien mise en scène. On pourrait presque entendre le branle-bas de combat qui devait y régner à la préparation de chaque réception !

vaux le vicomte Frélie

On sort ensuite dans le jardin, très rectiligne bien sûr comme tout bon jardin à la française avec ses parterres de broderies et ses bassins. Les distances sont grandes et même si l’on se moque (un peu) des gens en voiturette, on aimerait bien au retour se téléporter jusqu’au château !

vaux le vicomte Frélie

Une pause repas au petit restaurant du château (une simple cafeteria) nous permet d’attendre que la nuit tombe et ainsi d’assister à l’allumage des chandelles ! De grosses bougies parsèment l’entrée du château, les fenêtres et balustrades mais également les allées du jardin. L’intérieur du château est lui aussi mis en valeur grâce à des bougies (vrais et fausses) qui donnent une atmosphère toute particulière à la visite. Malgré le froid estival (!), nous prenons beaucoup de plaisir à contempler le château éclairé aux bougies, on s’immerge ainsi vraiment dans la vie de l’époque.

Le point d’orgue de la soirée est sans conteste le feu d’artifice tiré un peu avant 23h que l’on peut contempler assis sur les marches du château.

vaux le vicomte Frélie


5/5

On vous conseille donc ces belles nocturnes aux chandelles qui continuent jusqu’au 04 octobre. Un petit conseil, n’hésitez pas à venir plus tôt (autour de 16h) pour faire une première visite de jour, beaucoup plus calme et qui permet de voir les détails du château !


Étiquettes : ,
Lie

Lie

Lie est la caution curiosité du blog. Parisienne d’adoption depuis 7 ans, elle n’en finit pas de s’émerveiller des trésors de la ville lumière. Vous la croiserez peut-être plongée dans un livre sur un banc public face à la Seine.

2 commentaires

  • Fanny
    3 septembre 2014 à 14 h 25 min

    C’est superbe ! J’ai déjà visité le château, mais pas de nuit avec les chandelles. A voir donc

    • Lie
      Lie
      3 septembre 2014 à 17 h 31 min

      Oui ça donne vraiment une atmosphère très particulière 🙂

Laisser un commentaire